Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Plan TPE-PME : aide au recrutement et 40 000 formations prioritaires

Plan TPE-PME : aide au recrutement et 40 000 formations prioritaires


18 mesures ont été annoncées afin de lever les freins à l'emploi, développer les activités, faciliter la création et la reprise et alléger les formalités des TPE et des PME.

 

 

  • Une mesure temporaire d’aide au recrutement du premier salarié sera mise en œuvre du 9 juin 2015 au 8 juin 2016, pour encourager l’embauche d’un premier salarié-e en CDI ou CDD de plus de 12 mois : 4 000 euros sur 2 ans, avec un premier versement de 2 000 euros dès la fin de la période d’essai (décret à paraître). Les CDD et contrats d'intérim pourront être renouvelés 2 fois, sans changement de la durée totale maximum (18 mois).

 

  • Un plan de 40 000 formations prioritaires sera lancé pour les demandeurs d’emploi (F/H) et sera ciblé sur les métiers en tension dans les TPE et PME. Pour permettre le remplacement gratuit des salariés-es qui partent en formation dans les TPE/PME par des demandeurs d’emploi (F/H) de longue durée, le salaire des remplaçants-es seront pris en charge par Pôle emploi et un organisme paritaire collecteur.

 

  • Dans la logique de la réforme de la formation, une expérimentation sera lancée pour développer les formations en situation de travail par des méthodes pédagogiques innovantes. Concernant les formations sécurité, une mission sera lancée afin de mettre en œuvre un « passeport-sécurité ».

 

  • Pour les trois prochaines années, les recrutements des entreprises jusqu’à 50 salariés inclus ne déclencheront pas de prélèvements fiscaux et sociaux supplémentaires au titre d’un franchissement de seuil. En outre, et de manière pérenne, tous les seuils de 9 et 10 salariés-es (notamment formation professionnelle et versement transport) seront relevés à 11 salariés-es. Les mesures seront applicables aux effectifs de 2015, décomptés annuellement au 31 décembre 2015.

 

  • La loi sur le dialogue social permettra de ne compter pour la période d'essai des contrats d'apprentissage que le temps passé en entreprise et non plus au CFA.


Consulter les 18 mesures en détail dans le dossier de presse (pdf, 32 p.)


Source : Gouvernement.fr
FSE Région Champagne-Ardenne ARIFOR Préfecture de Région Europe